1 – quantité de lumière

Publié le 07/06/2012

Une photo est une image créée avec la lumière.

La lumière rentre par l’objectif de l’appareil photo, arrive sur le capteur puis est transformée en image.

Schéma de l'appareil photo La quantité de lumière qui arrive au capteur doit être bien contrôlée pour avoir une image correcte :

trop de lumière => l’image est toute blanche, surexposée

pas assez => l’image est toute sombre, sous exposée.

trop de lumiere

pas assez de lumiere

quantite de lumiere correcte : bonne exposition

Comment contrôler la quantité de lumière ?

La lumière présente lors de la prise de la photo varie suivant le moment de la journée et l’éclairage ambiant : plein soleil, ombre, journée, soirée… C’est pourquoi un système permet de diminuer ou d’augmenter la quantité de lumière qui arrive au capteur. Ce système comprend 2 éléments : le diaphragme et l’obturateur.

Diaphragme et opturateur de l'appareil photoLe diaphragme, situé dans l’objectif, est un trou dont on peut modifier la taille pour laisser passer plus ou moins de lumière au travers. Lorsque le diaphragme est grand ouvert, le trou est gros et beaucoup de lumière passe. Lorsqu’il est presque entièrement fermé, le trou est petit et peu de lumière passe. C’est l’ouverture du diaphragme.

schema du diaphragme de l'appareil photo

schéma du diaphragme de l'appareil photo

 

L’obturateur est un volet qui s’ouvre et se referme lorsqu’on appuie sur le déclencheur pour prendre la photo. Le temps durant lequel ce volet reste ouvert permet de faire passer plus ou moins de lumière jusqu’au capteur. Une durée longue laisse passer beaucoup de lumière, une durée courte laisse passer peu de lumière. C’est la vitesse d’obturation.

Volet de l'obturateur de l'appareil photo

Volet de l'obturateur de l'appareil photo

 

La combinaison ouverture du diaphragme et vitesse d’obturation fixe la quantité de lumière passant jusqu’au capteur.

Pour un maximum de lumière, l’ouverture du diaphragme doit être importante et le volet de l’obturateur ouvert longtemps. Pour un minimum de lumière l’ouverture du diaphragme doit être petite et le volet de l’obturateur ouvert très peu de temps.

Dans des conditions de lumière forte (grand soleil, éclairage fort…), il ne faudra pas laisser passer trop de cette lumière jusqu’au capteur et donc avoir une ouverture de diaphragme petite et un volet d’obturateur ouvert peu de temps. Au contraire, dans des conditions de lumière faible (temps gris, intérieur peu éclairé, nuit…), il faudra laisser passer le plus possible de cette lumière jusqu’au capteur et donc avoir une grande ouverture de diaphragme et un volet d’obturateur ouvert longtemps.

Le couple ouverture du diaphragme et vitesse d’obturation pour une image bien exposée est calculé par l’appareil photo, en fonction de la lumière présente. Pour un même résultat de lumière sur une photo, plusieurs couple ouverture – vitesse conviennent. Une fois déterminées l’ouverture et la vitesse d’obturation pour une exposition correcte, il est possible de diminuer l’ouverture du diaphragme à condition d’augmenter la durée d’ouverture du volet d’obturation. Et vice versa : il est possible d’augmenter l’ouverture du diaphragme, à condition diminuer la durée d’ouverture de l’obturateur.

Comment choisir un couple ouverture diaphragme – vitesse d’obturation ?

L’ouverture du diaphragme et la vitesse d’obturation déterminent  la quantité de lumière qui parvient jusqu’au capteur, mais pas seulement : ils influent sur l’allure de l’image, notamment les zones nettes ou floues.

Premiers pas : 2 – Mise au point, Autofocus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *