Fumée

Publié le 25/03/2013

Les volutes de fumée donnent des photos abstraites très esthétiques.

Emanation fumee

50mm, f/8, 1/250 s, 100 iso - 7D + 50mm 1.8

La fumée provient d’un bâtonnet d’encens qui produit une fumée dense et assez épaisse. La photo est prise sur un fond noir puis retravaillée en post traitement.

Setup

L’installation requiert un endroit sombre pour limiter les lumières parasites et bien ventilé sans pour autant qu’il y ait trop de mouvements d’air qui perturberaient la fumée.

Matériel :

  • un fond noir (drap, papier cartonné…)
  • un flash déporté
  • bâtonnet d’encens
  • trépied

Le flash déporté est positionné latéralement à la fumée, un peu sur l’arrière pour un éclairage en léger contre jour et assez loin du fond noir pour ne pas l’éclairer. Un cache est placé entre le flash et l’appareil pour éviter tout flare.

Les déplacements de fumée étant peu prévisibles, les déchets sont nombreux. De nombreuses prises de vues sont nécessaires pour obtenir des images intéressantes. Le trépied s’avère très pratique, voir indispensable.

Setup Photo Fumee

Setup pour photo de fumee

Les paramètres de prises de vue sont fixés avant de commencer :

  • sensibilité minimum, 100 iso, pour avoir le moins de bruit possible et une bonne qualité d’image.
  • une ouverture moyenne, f/8 ou f/11. La fumée ayant une trajectoire aléatoire, il vaut mieux avoir une profondeur de champ suffisante.
  • une vitesse assez rapide pour fixer la fumée (1/125, 1/250).

L’autofocus est désactivé, la fumée n’étant pas un sujet facile. La mise au point doit être faite avant la prise de vue (manuellement ou non).

La hauteur du cadrage par rapport à la source de fumée donne différent résultats. En cadrant assez bas il y aura peu de volute, en cadrant plus haut, il est possible qu’il y en ait trop. Quelques essais permettront de trouver le bon compromis.

La fumée envahit rapidement l’espace de travail, entraînant un brouillard indésirable sur les photos. Pour y remédier, le plus simple est de faire plusieurs séries de prises de vues entrecoupées de pauses « aération ».

Emanation 03

Sur fond noir

Post traitement

Le post traitement est quasi indispensable sur ce type de photo.

La première étape consiste à renforcer les noirs pour uniformiser le fond. Puis quelques « tamponnages » permettent de supprimer les résidus de fumée parasites.

La seconde étape est plus conséquente mais facultative. Il s’agit de transformer l’image, en passant sur un fond blanc et éventuellement ajouter des couleurs. Pour transformer le fond noir en blanc, il suffit de mettre l’image en négatif. Pour agir sur les couleurs, un calque de réglage teinte-saturation ou un calque de remplissage en dégradé, mode incrustation, sont par exemple très efficaces.

Emanation 02 Brute

Photo avant post traitement

Emanation 02

photo après post traitement

 

Emanation 05

Fond blanc et dégradé de couleur

 

Pour voir plus de photos de fumée, visiter l’album Abstrait.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *